PISIEU

  • PISIEU
  • PISIEU
  • PISIEU
  • PISIEU
  • PISIEU
  • PISIEU
  • PISIEU
  • PISIEU

Accueil du site > Travaux en cours > Construction d’un restaurant scolaire

Construction d’un restaurant scolaire

Construction d’un restaurant scolaire

L’actuel restaurant scolaire de nos élèves de l’école maternelle se situe au rez-de-chaussée de la salle des fêtes. Pour s’y rendre, les enfants doivent traverser une route communale et le parking de la salle des fêtes. Se pose ainsi la question de leur sécurité. De plus, ce restaurant scolaire a été réalisé il y a plus de vingt ans et n’est plus adapté en termes de capacité d’accueil et d’accessibilité. Le Conseil Municipal a fait le choix de construire un nouveau restaurant scolaire, sans préparation de repas et en liaison chaude. Cette construction sera annexée à l’école maternelle, afin de permettre un accès sécurisé par l’intérieur de l’établissement. Suivant les besoins exprimés, le dimensionnement de l’équipement prévoit une salle de restauration de 80 m2 dimensionnée pour 50 places , permettant la disposition en table ronde et/ou rectangulaire selon l’âge des enfants, pour une prise de repas en un service à table. La livraison des repas (liaison chaude) s’effectuera par le nouveau portail, côté sud, avec un accès protégé depuis l’école, la partie déchets sera couverte et non close. Une partie technique "cuisine-office-plonge" d’environ 20 m2 est prévue ; la partie office sera ouverte sur la salle de restaurant avec banque basse. Des vestiaires seront également conçus pour le personnel afin de répondre aux normes réglementaires. Un accès direct de la cour d’école depuis l’extérieur organise un sas hall d’entrée avec lavabos distribuant quatre sanitaires dont un accessible pour personnes à mobilité réduite. La salle de restaurant permettra la mutualisation avec une salle socio-éducative (agrémentée de rangements fermés). Une cour de récréation de 150 m2 est également prévue, permettant d’envisager des activités extérieures. Le Conseil Municipal a sollicité l’Etat, le Département de L’Isère, la Région et les parlementaires (via les enveloppes parlementaires) afin d’obtenir des subventions ou dotations pour aider la Commune à financer ces travaux nécessaires au bien-être et à l’épanouissement de nos élèves. L’impact budgétaire a été parfaitement maîtrisé. En effet, ce projet représente un coût estimatif de 408.547,95€ HT (490.257,54€ TTC), en comptant l’ensemble des travaux mais également les frais d’études. Le Département va subventionner la construction de cette cantine à hauteur de 50 % du montant hors taxes et l’Etat à près de 20 % du montant hors taxes. La Région a été sollicitée dans le cadre des nouveaux contrats de ruralité, et aussi nos parlementaires pour compléter le financement du projet. En 2018, la Commune pourra également récupérer une grande partie de la TVA, reversée par l’Etat via le Fonds de récupération de la TVA (FCTVA). A l’heure actuelle, subventions et FCTVA déduits, la Commune doit auto-financer la somme de 135.147,79€( soit 27,56 % du montant TTC) pour l’ensemble du projet. Le Conseil Municipal vous précise que cela n’aura pas de conséquences néfastes sur les finances communales. En 2018, le principal emprunt de la Commune se termine. Et le trésorier-percepteur de Beaurepaire a souligné le très faible endettement de la Commune qui permet d’envisager sérieusement et selon lui, sans risques ce type de projets. L’architecte DPLG Bruno Quemin a travaillé sur ce projet, en collaboration avec l’équipe municipale. Il proposé un bâtiment moderne, permettant une bonne intégration visuelle et environnementale (notamment grâce au toit-terrasse végétalisé), et surtout présentant tout le confort nécessaire pour nos écoliers.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

Les travaux du restaurant scolaire avance à grand pas. Le planning est contenu grâce à un bon suivi de chantier. A ce jour, le gros-œuvre (maçonnerie et étanchéité) se terminent. Le bâtiment a pris sa forme définitive avec sa couverture en toit-terrasse et les menuiseries extérieures ont été posées. Maintenant, place à l’intérieur, la pose des cloisons et l’isolation intérieure ont démarré. Il s’en suivra la pose du carrelage, du plafond et les peintures, ainsi que le chauffage. Les extérieurs commenceront à prendre forme plutôt sur aout et septembre.

DSC05034

DSC05029



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF